Mayotte producteur de sel!

Visite de l’éco-musée du sel de Bandrelé (Mayotte )
Il faut quand même penser qu’on est dans un département français (le 101 ème! ) et qu’on y travaille comme au moyen âge dans certains cas!
Bon, c’est une méthode ancestrale mais quand même!
Nous sommes sur un site submergé par la marée haute: lorsque la mer se retire, la terre est imprégnée de sel de mer et c’est ce sel qu’on extirpe selon une méthode artisanale que rien ni personne ne changera parce que c’est comme ça!
C’est un travail de femmes lorsqu’elles n’ont pas d’autre boulot, payé 200€ max par mois!
Elles commencent par ramasser la terre qu’elle mettent dans des espèces de filtres plats : 25 kg par filtre
Puis on arrose la terre pour extraire le sel qui est récupéré dans de superbes bassines en plastiques placées en dessous
L’eau salée très concentrée ainsi obtenue est mise dans des « chaudrons » plats qu’on pose au dessus d’un feu artisanal ( bois apporté par les hommes quand même!) et on fait bouillir jusqu’à évaporation complète de l’eau
Au totaĺ, 25 kg par chaudron d’un beau sel blanc comme on n’aurait jamais imaginé au départ!

Cette production est gérée par une association qui, bien sûr, a un peu de mal à survivre car même localement, les commerces leur achètent peu leur sel!

Poster un commentaire

Classé dans BLABLABLA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s